Un truc qui m’interpelle

Download PDF

Comme je l’ai rappelé au bout de ce lien il y a environ 6 mois, le Département d’Ille-et-Vilaine se targue d’offrir à ses ressortissants un « droit d’interpellation », qui conduit à l’inscription de la question soulevée à l’ordre du jour de l’assemblée plénière, dès lors que cette question recueille au moins 5.000 signatures de citoyens issus d’au moins 5 cantons.

La procédure prévue est très claire : avant de publier une interpellation, les services doivent vérifier qu’elle est recevable.

Que l’on se rassure, cela ne les a pas empêchés de publier celle-ci :

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

De manière plus générale, du fait d’un certain nombre de largesses, 13 interpellations ont été mises en ligne depuis un an… dont une seule a recueilli une seule signature à ce jour. On voit bien là toute l’importance de ce dispositif que le Département affiche comme étant un dispositif de « démocratie participative ». Sans rire (clic).

Ah, au fait : là où ceci est écrit en toutes lettres, c’est-à-dire à la racine du fabuleux « espace citoyen » du site ille-et-vilaine.fr, il serait quand même grand temps de mettre à jour le nombre des cantons susvisés parce que, soit dit en passant, le redécoupage cantonal qui date d’il y a environ 5 ans a divisé le nombre des cantons par deux.

4 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.