Encore une initiative personnelle

Download PDF

Nous sommes le 27 juillet 2018.

Alexandre Benalla – que l’on ne présente plus !… – a bien essayé – sans succès – de récupérer à la fourrière sa voiture de service… qu’il avait pris grand soin de garer n’importe comment sur le trottoir… avant d’apprendre qu’il allait être gardé à vue un certain temps, comme un vulgaire malfrat, huit jours plus tôt.

Qu’à cela ne tienne, l’Elysée a évidemment une explication :

Le magazine « Le Point » a même retrouvé cette procuration :

Je ne vois qu’une explication rationnelle : c’est que le commandement militaire de la Présidence de la République, qui est depuis 1848 un service de la Présidence de la République, a été « suspendu » par le Palais… juste un petit moment, histoire de marquer le coup, vu que de toute évidence c’était pour la « bonne » cause.

Sinon… c’est vrai qu’il y a des psychiatres qui prétendent que l’on peut mentir et croire presque dire vrai.  😉

Consulter l’article du Point

 

 

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.