Le train-train des sénateurs

Download PDF

Le vendredi 13 du mois dernier, en compagnie de Sylvie Robert, Jean-Louis Tourenne a effectué un déplacement sénatorial « à la rencontre de quelques acteurs du canton du Rheu ».

Libre à vous de comparer le sérieux des comptes rendus qu’en ont fait nos 2 édiles :

https://sylvie-robert.fr/visite-de-canton-du-rheu/      versus      https://www.jean-louis-tourenne.eu/?p=112

Je résume.

Après avoir rendu visite à 2 sociétés le matin et avant de rendre visite à une association l’après-midi, il est bien naturel qu’ils se soient arrêtés pour déjeuner quelque part.

Mais :

  • pas n’importe où, puisque c’était à « La Tourelle », le restaurant gastronomique du château d’Apigné (hôtel 5 étoiles)
  • ni avec n’importe qui… non plus, puisque Jean-Louis Tourenne explique très bien sur son blog que l’objectif était incontestablement de saisir les « remontées des élus de terrain » sur les questions officiellement « au menu » (sic) :

cliquer sur l’image pour l’agrandir

Bon…

Tant qu’à s’asseoir, avouez que ça aurait quand même été un peu ballot de se contenter à midi de la petite « formule » de base, vite fait… alors que l’on a invité aux frais du Sénat quelques grands électeurs du canton de son successeur à la Présidence du Conseil départemental.

Successeur qui figurait bien sûr parmi les convives…

Et puis, qui oserait critiquer un « repas de travail » pris dans la très belle propriété néo-romantique de Karim Khan-Renault, qui est lui-même membre du Conseil économique, social et environnemental régional ?…

J’avoue qu’il n’y a peut-être pas de quoi en faire – comment dirais-je ? – tout un plat, justement, mais – vous me connaissez – j’aurais quand même bien aimé être invité au dessert.

Juste pour le principe       😉  😉  😉

3 commentaires

  • enel-rehel

    Tout un plat… ou tout un fromage… pffff

  • MARTIN

    Bon appétit Messieurs… et même s’il y a une dame, elle est sans doute aussi intègre que les messieurs qui nous gouvernent et qui se gobergent à nos frais. Remarquez au passage la parenté entre gouverner et goberger !

  • Convenons que pour impulser une « remontée des élus de terrain » sur la question du RSA, c’est quand même plus pratique depuis le restaurant gastronomique du canton que depuis telle ou telle cantine municipale où à certains moments ça risque d’être un peu plus bruyant… 😉

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.