Et toc ;-)

Sans avoir le courage de dire qui il désigne, ce cher Olivier Dulucq vient de se fendre d’un de ces tweets dont il a le secret :

J’avais juste envie de lui rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, un certain Richard Ferrand qui n’avait pas été jugé par les siens digne de rester ministre, n’en avait pas moins été jugé par les mêmes digne d’être Président de l’Assemblée Nationale.

Comme c’est étrange en effet !…  🙂

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.