La citation du jour

Le flamboyant député de la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine, Florian Bachelier vient (seulement) de confirmer sa candidature à sa succession, par voie d’un communiqué de presse dont le quotidien Ouest-France du 9 mai n’a pas manqué de faire état.

Il a convoqué pour l’occasion un certain Gramsci, philosophe et membre fondateur du Parti communiste italien, dans les termes convenus : « Les crises sont ces moments où l’ancien se meurt et où le nouveau peine à naître. Et d’ajouter que dans ce clair-obscur naissent les monstres ».

Suivez son regard.

Devant tant d’érudition, on se sent vraiment tout petit.   😉

Mais en creusant un peu, on s’aperçoit qu’il n’y a guère de personne publique qui n’ait usé ces dernières années de la même formule du même auteur : de Pierre Moscovici, qui en a fait le titre du bouquin qu’il a publié en janvier 2018 à Walid Boukari, l’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Liban, en passant par le secrétaire général de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly, le polémiste Eric Zemmour, ou encore Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira, Marion Maréchal, etc…

Du coup, au cas où elles lui serviraient, j’ai quelques lectures à conseiller à Florian Bachelier :

  • « Antonio Gramsci, nouveau mentor de la droite de la droite ?» (Michel Eltchaninoff sur Philosophie Magazine – décembre 2015)
  • « Pourquoi citent-ils tous Gramsci ?» (Gaël Brustier sur Slate – janvier 2017)
  • « Citer Gramsci vous donne un air de profondeur à bon compte» (Rémi Noyon sur Bibliobs – juin 2018)
  • « Tout le monde se dit Gramscien mais personne ne sait de quoi il parle» (Romain Descendre et Jean-Claude Zancarini sur LVSL – juin 2021)

J’ai aussi une petite visite au Musée des Beaux-Arts à lui suggérer…   😉

Et puis après tout ça, on reparle des monstres ?…

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel DESHAYES
Michel DESHAYES
6 mois il y a

C’est marrant, je disais justement cette citation de Gramsci à ma concierge ce matin alors que le local à poubelles était à moitié éclairé.

erwann
6 mois il y a

Lorsque l’on cite, c’est que l’on est en manque d’idées…
C’est souvent « cosmétique » ! (Je doute qu’il ait lu la moindre page de Gramsci vu son CV…)
Ou alors on poursuit son discours pour illustrer son usage et l’approfondir dans la situation qui l’a amenée à être reprise pour justifier sa nouvelle pertinence…
J’aime bien celle-ci, qui est bien plus profonde : « Penser, c’est penser à ce qui n’a pas encore été pensé »…
Vous avez 4 heures ! 😉

MARTIN Daniel
6 mois il y a

Quel à Propos ! Il fallait y penser… lui renvoyer dans les gencives ce magnifique tableau de Georges de La Tour chef d’oeuvre du clair obscur et qui évoque la Nativité ! Je suis admiratif. Mais notre cher Questeur est-il capable d’apprécier l’Humour ?