Une ardente obligation

Je lis sur France24, Ouest-France, LCI, etc… que les soignants se sont mobilisés à la veille de l’obligation vaccinale et en particulier que l’on a dénombré « plusieurs dizaines de manifestants devant le CHU de Rennes ».

Je comprends que l’appel n’a manifestement pas fait recette dans cet établissement et pas davantage dans les établissements qui sont de son ressort.

En effet, rien qu’au CHU (1er employeur de la région Bretagne, hors Etat), on comptait en 2020 : 9.834 professionnels dont 915 personnels médicaux et 1.436 étudiants et internes, aux côtés de 7.483 personnels non-médicaux dont 4.917 exerçaient dans les services de soins.

Je suis pour ma part convaincu de la conscience professionnelle des hospitaliers de toutes catégories et de tous grades, et ce ne sont pas quelques dizaines de réfractaires aux motivations disparates ne représentant pas plus de 1 % des 10.000 agents ici concernés qui risquent de me faire changer d’avis.

Et ce, d’autant que je doute qu’au plan professionnel il s’agisse toujours des plus compétents pour apprécier la situation et juger des mesures les plus pertinentes…

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.