Vivre ensemble

Plus je creuse le sujet et plus s’affirment mes convictions… que je n’entends pas masquer.    😉

Comme tant d’autres, chiffres à l’appui, je prétends que (bien évidemment, sauf contre-indication médicale avérée) la vaccination contre la covid est non seulement une sage décision pour soi, mais de surcroît un impérieux devoir envers les autres.

  • C’est une sage décision pour soi, parce qu’actuellement :
    • une personne non vaccinée a 7 fois plus de risque d’être hospitalisée qu’une personne vaccinée
    • une personne non vaccinée a 5 fois plus de risque de décéder qu’une personne vaccinée
  • C’est de surcroît un impérieux devoir envers les autres, parce que :
    • à ce bénéfice individuel, il ne faut surtout pas omettre d’ajouter le bénéfice collectif
    • le bénéfice collectif, c’est la réduction des contaminations et de *tout* ce qui en découle

Ce dernier point est évidemment capital parce que l’on n’est pas tout seul au monde.

Si l’on aspire à « faire société », au sens de l’envie de chacun à reconnaître l’autre, à partager le plus et le mieux possible avec lui… ce n’est pas possible de le faire au détriment de sa santé.

Je reconnais que voilà de bien grands mots, mais… on peut aussi appeler ça : « vivre ensemble ».

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lafreminette
lafreminette
1 année il y a

Envers les autres , par ce qu’être porteur c’est probablement transmettre, mais c’est aussi mobiliser les personnels, les locaux et de toute façon « coûter économiquement ».

Michel Deshayes
Michel Deshayes
1 année il y a

J’attends de voir combien de soignants vont effectivement changer de métier….