Je me demande combien ça coûte

Download PDF

Prétextant la situation sanitaire, la liste « Nous la Bretagne » – menée par le candidat de la majorité présidentielle aux élections régionales – a motivé un « Breizh Tour » engagé le 26 mars dernier qui laisse un peu pantois en plein confinement :

« Parce que la Covid ne doit pas tout empêcher, un bus aux couleurs de Nous la Bretagne est aménagé pour vous recevoir et échanger en respectant scrupuleusement les gestes barrières, tout en roulant aux biocarburants. Retrouvons-nous »

Et, sans rire, le directeur de campagne de Thierry Burlot – l’inénarrable Olivier Dulucq, que Le Président de l’Assemblée Nationale Richard Ferrand venait de libérer de ses fonctions de conseiller technique à ses côtés – a indiqué le 15 avril 2021 « qu’aucun candidat ne circule, qu’aucun ne joue de ses mandats pour le faire et que seuls des professionnels font leur métier, en livrant du matériel de campagne à nos très nombreux soutiens à Paimpol « .

Le candidat lui-même avait publié un communiqué stipulant que : « La santé d’abord ! Je ne demande donc ni dérogation, ni exception. Je crois que, comme chacune et chacun, élu ou pas, candidat ou pas, doit s’adapter et faire en sorte de respecter les règles. »

Mais je vois qu’aujourd’hui-même, Ludovic Jolivet – ancien maire de Quimper (Finistère) – vient d’être condamné pour avoir fait circuler une camionnette lors de la précédente campagne des municipales.

Et je ne cesse de penser aux propos du Procureur de la République : « Vous ferez peut-être les frais d’une pratique courante, mais il faut à un moment donné que chacun prenne ses responsabilités » … « Un voleur ne peut pas se justifier en disant qu’il n’est pas le seul voleur. C’est la même chose. Il s’agit de rappeler la règle et qu’elle doit être respectée. On veillera à l’avenir à ce genre de pratique. »

Ceci dit, voici ce que je me demande.

N’y-aurait-il pas lieu de distinguer beaucoup plus clairement « campagne » et « propagande » : la première bénéficiant de « remboursement de frais », la seconde du « financement de la vie publique » ?…

En toutes hypothèses, j’aimerais bien savoir combien peut coûter la location d’un bus personnalisé conduit par un professionnel pendant de l’ordre de 3 mois.

Mais, je ne suis pas naïf, il faudra peut-être beaucoup de démarches et de temps avant de le savoir…

Un commentaire

  • Ludovic Jolivet n’a pas fait appel de sa condamnation à 1 000 € d’amende pour son véhicule de campagne des municipales. Cette décision, qui pourrait faire jurisprudence, ne sera pas sans poser de souci à la commission nationale des comptes de campagne. (source : le Télégramme)

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.