Ça ne s’arrange pas !…

Je ne résiste pas au plaisir de vous informer que, le 10 juillet 2020, le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a passé pour un an un marché de prestations intellectuelles d’un montant de 70.000 euros hors taxes, 2 fois reconductible, avec la société Educlever sise à Grenoble, pour :

Acquisition et mise en œuvre d’un outil d’accompagnement à la scolarité pour les collégien.ne.s brétiliens

J’avoue humblement que je ne pensais pas que l’on puisse faire autant de fautes de grammaire et d’orthographe en si peu de caractères que je vous invite à compter.

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Il est vrai qu’intégrer l’écriture inclusive, les règles d’accord dans la langue officielle et les prétentions linguistiques départementales exige un certain niveau d’instruction.    😉

Pour aller plus loin : l’imposture

Un commentaire

  • Il doit falloir prévoir les éditions en langues « locales » des divers communiqués pour convaincre la centaine de départements de se maintenir dans le millefeuille et permettre aux couples cantonniers de continuer à faire la pluie et le beau temps dans les subventions communales. Commencer par les collèges qui sont de leur compétence est un minimum.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.