Sentir le vent…

Download PDF

Malgré les réticences du gouvernement et de la majorité des députés LREM, le Parlement a définitivement adopté ce jeudi 8 avril 2021 la proposition de loi portée par le député du Morbihan Paul Molac (Régions et Peuples solidaires) relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion.

Ce vote historique de l’Assemblée Nationale en deuxième lecture, après celui du Sénat, constitue enfin une véritable reconnaissance des langues régionales de la part de l’Etat.

C’est une excellente nouvelle pour le breton, mais aussi pour le corse, l’alsacien, l’occitan…

Quand on se souvient qu’en première lecture, en février 2020, « la loi Molac » n’avait réuni que 7 des 37 suffrages des députés bretons, manifestement occupés par ailleurs, on mesure tout le chemin parcouru.

Pour mémoire : l’Assemblée Nationale compte 577 députés, mais 235 avaient malheureusement piscine aujourd’hui (dont Mustapha Laabid)

Par ailleurs il ne reste plus aujourd’hui que 267 fidèles et 2 apparentés sur les 314 députés LREM du début de la législature.

Voici le vote de ces derniers :

  • Survivants : 269
  • A la piscine : 98
  • Non votants : 2 (Président et Présidente de séance)
  • Abstentions : 12
  • Contre : 57
  • Pour : 100

A noter que parmi ces 100 députés En Marche (arrière), certains ont très tardivement pris le train en marche (avant).

C’est le cas de Florian Bachelier, qui n’a jamais manifesté beaucoup d’intérêt pour ce sujet mais qui a opportunément senti le vent tourner :

Il ne faut donc jamais désespérer !…   😉 😉 😉

2 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.