Calmons le jeu

Carole Gandon a beau rétropédaler par voie de communiqué, je crains que rien n’y fasse.

Voici très exactement les propos qu’elle a tenu en conseil métropolitain du 11 mars 2021 à propos de l’implantation d’Amazon à Chartres de Bretagne :

« Cette entreprise envisage de créer une plateforme logistique à La Janais et d’embaucher 450 personnes dont une partie significative en emplois peu qualifiés »

On va dire que je me moque encore, et toujours des mêmes, mais j’invite Carole Gandon à faire :

  • des efforts de vocabulaire : puisque – jusqu’à preuve du contraire – il y a lieu de distinguer une prospection, qui est l’exploration méthodique d’un lieu pour trouver quelque chose, d’un projet qui est un but que l’on a la volonté d’atteindre
  • des efforts de conjugaison : puisque – selon le Bescherelle qui va bien – le présent de l’indicatif est un temps qui exprime un fait ou une action qui se déroule au moment où l’on s’exprime
  • des efforts de calcul élémentaire : puisque – selon son ami le député LREM Mounir Madhjoubi qui est un expert reconnu – « Amazon détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée »

Et puis après, ça ira mieux.   😉

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierrot
1 année il y a

J’aime beaucoup quand on met les points sur les « I ».

P. Jéhannin
1 année il y a

Un commentaire a été déposé ce matin sur ce blog par un troll de La République en Marche, qui se présente cette fois-ci sous l’identité de Pierrick Duguesclin.

Pierrick Duguesclin vient ainsi rejoindre Chloe, Delacoste, Pierrot, Pierre Lambert, Pierre Lebert, Henri, Un ami, Marc Simone, Karine, Hervé & C°… tous inconnus au bataillon.

Il a sans doute zappé l’avertissement qui figure en gros caractères :

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Pour le fun, je publie quand même ci-dessous son commentaire, consécutif à un article du Télégramme accompagnant un dossier du Mensuel de Rennes à paraître demain :

« Où l’on constatera qu’elle avait en réalité raison, si vous êtes un tantinet honnête vous publierez ici votre mea culpa. Amazon annonce dès aujourd’hui être prêt à lancer son projet sous certaines conditions. Oups. »

On rembobine.

Carole Gandon a déclaré au Conseil métropolitain : « Cette entreprise envisage de créer une plateforme logistique à La Janais »

Pour être un tantinet honnête, on ne peut pas prétendre qu’Amazon « envisage de créer une plateforme logistique à La Janais » puisqu’il y a plusieurs mois déjà, Rennes Métropole – qui détient le pouvoir de décision – a clairement fait part de son opposition à ce qu’Amazon crée une plateforme logistique à La Janais.