A chaque année suffit sa peine !…

En ce début d’année 2021, nombreux sont ceux qui s’émeuvent de l’augmentation d’une petite enveloppe, parmi d’autres beaucoup plus importantes : la « dotation matérielle du député » qui a été portée à 21.700 € annuels (+ 15 %, soit + 2.750 €),

On la sait défendue bec et ongles par le Premier Questeur de l’Assemblée Nationale, le député LREM de la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine Florian Bachelier, qui n’a pas jugé utile de rappeler dans son dernier communiqué quelques récentes décisions de la même veine :

  • 2018 : le crédit pour la rémunération des collaborateurs est augmenté de 10 %
  • 2019 : la dotation d’hébergement des députés est augmentée de 33 %
  • 2020 : le crédit d’équipement téléphonique et informatique est augmenté de 10 %

Il est vrai que – comme l’a souligné le regretté Eugène Pierre dans son Traité de droit politique, électoral et parlementaire – « de tout temps, les représentants du pays ont choisi dans leur propre sein des membres chargés de veiller à ce qu’aucune préoccupation matérielle ne vienne entraver ou troubler la marche du travail législatif ».

Et chacun sait que pour La République en Marche, l’exemplarité est une vertu cardinale.   😉

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.