A propos de la DMD du D ;-)

Nul ne saurait ignorer que le député LREM de la 8ème circonscription de Brétillie, Florian Bachelier, est également à l’Assemblée le premier Questeur devant l’Eternel… Richard Ferrand.

J’observe aujourd’hui que Florian Bachelier, qui passe son temps à se féliciter de ses propres actions visant à tenter (sans succès) de réduire le déficit du budget de l’Assemblée Nationale, ne s’est nulle part vanté de la décision adoptée par le collège des Questeurs – le 14 janvier dernier – par deux voix (la sienne et celle du député Les Républicains Eric Ciotti) contre une (celle de la députée LREM Laurianne Rossi).

En voici la teneur telle quelle a été rapportée dans le compte-rendu des décisions prises (ICI) :

Dotation matérielle du député (DMD)

Le Collège des Questeurs a décidé de réexaminer et de simplifier le dispositif de la Dotation matérielle du député.

Avouez que l’on ne peut pas faire beaucoup plus énigmatique !…   😉

« En vrai », la DMD n’est qu’une des nombreuses enveloppes dont disposent les députés pour exercer leur mandat sans toucher évidemment à leurs indemnité de mandat (pour tous) auxquelles s’ajoutent des indemnités de fonction pour certains (comme le Président, les vice-Présidents, ou les questeurs par exemple).

« En vrai », le plafond de la DMD qui était de 18.950 euros annuels (une misère en comparaison d’autres enveloppes) a été augmenté de 2.842 euros annuels pour être porté à 21.792 euros, soit une augmentation de 236 euros par mois (+ 15 %).

L’enveloppe autorisée progresse donc de 2.842 euros x 577 députés = 1.639.834 euros… ce que Christophe Castaner arrondit à « 2 centimes par habitant » autant dire rien du tout.

Non seulement la collègue de notre bienheureux Questeur, la député LREM Laurianne Rossi, s’est publiquement émue de cette décision d’augmentation du plafond de la DMD, mais c’est également le cas d’un certain nombre de députés LREM qui ne l’approuvent absolument pas, de même que c’est le cas de l’intersyndicale des collaborateurs parlementaires qui a tenu à faire part de son « incompréhension« . C’est également le cas de La députée (LR) Marie-Christine Dalloz, qui est la présidente de la commission spéciale chargée de vérifier et d’apurer les comptes de l’hémicycle.

De son côté, estimant que « ce n’est pas une augmentation du « salaire des députés », le patron du groupe LREM à l’Assemblée Christophe Castaner s’est dit « solidaire de cette décision » (tiens, donc).

Par ailleurs, l’alter ego de Florian Bachelier, le député Les Républicains Eric Ciotti, a qualifié cette « polémique » de « démagogique », tandis que de son côté le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, a tenté d’y mettre fin en appelant ses collègues à ne pas « céder à la démagogie« , à éviter de « crier avec les loups » en soulignant que les députés n’étaient « pas obligés d’utiliser cet argent supplémentaire » (ben, voyons) !…

J’adore ce dernier argument, car il est vrai que le budget total consacré à la dotation matérielle des députés n’est consommé au total qu’à moins de 50 % parce que la grande majorité des députés sont des gens sérieux, et que par conséquent toute cette opération ne vise qu’à caresser dans le sens du poil les députés les plus dispendieux.

J’ajoute deux remarques :

  • Les enveloppes de moyens alloués aux députés sont généralement fongibles (d’une année sur l’autre, mais aussi d’un poste de dépense à un autre)
  • Il a été prévu en 2018 que la DMD (qui est réputée couvrir certains frais « matériels » précis) puisse également financer la rémunération de collaborateurs parlementaires, et c’est comme cela qu’elle permet aussi le versement de primes de fin d’année depuis 2018.

Tout ce qui est prétendu est bourré de mensonges : un exemple, ce ne sont pas les frais d’affranchissement ou de téléphone qui sont en hausse en raison de la covid, ce sont les frais de taxi qui ont explosé l’année précédente.

Certains députés de la République en Marche comme Christine Hennion, députée des Hauts de Seine, considèrent on ne peut plus normal de publier l’usage qu’ils font des moyens mis à leur disposition au-delà bien évidemment des indemnités qui leurs sont consenties.

Notre député d’Ille-et-Vilaine, Florian Bachelier qui est si exemplaire, serait-il prêt à faire dès maintenant de même… ou bien considère-t-il que ce serait indécent ?…

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.