Il y a coquilles et coquilles

Non sans mal, en conjuguant plusieurs sources d’informations, j’espère avoir enfin réussi à traquer la recette des extraordinaires coquilles de chez Courtin (Concarneau).

  1. faire revenir les noix de Saint Jacques (des vraies : de type Pecten Maximus, extraites de coquilles sans corail) dans du beurre de baratte frais et des oignons frais
  2. si besoin, s’inspirer d’ICI
  3. les laisser confire 3 semaines au frigo dans le beurre de baratte
  4. les cuisiner de nouveau avec du beurre de baratte, des oignons frais et de la mie de pain de marin un peu rassis
  5. il faut mouiller le pain avec de l’eau
  6. à ce stade, acter la possibilité de congeler éventuellement la préparation
  7. verser la préparation dans un contenant adapté (de préférence dans de vraies coquilles)
  8. ajouter de la chapelure
  9. le moment venu, réchauffer au four (et surtout pas au micro-onde) avec une noisette de beurre

Pour mémoire :

  • on trouve facilement du beurre de baratte (notamment chez Grand Frais ou chez Leclerc)
  • attention : il faut ce que l’on appelle des « oignons frais »
  • après minutieuse enquête, et sans rire, j’indique qu’il est possible de se fournir en pain de marin (de 3 livres), sur commande téléphonique le jour pour le lendemain, à la boulangerie Jaffrézic Lancien – fournisseur de la maison Courtin (204 rue de Lanriec à Concarneau – ex boulangerie du Rouz – téléphone : 02 98 97 03 88)
  • sans dec’, le pain de marin, c’est pas rien !…   😉
  • j’ajoute qu’en cas de besoin, le pain de marin se congèle très bien.

Pour ce qui me concerne, je vais retenter le coup dès demain, avec 5 kilos de coquilles de la baie de Saint Brieuc (sans corail, évidemment).

Je n’oublie pas qu’il y a bien meilleur encore que cette préparation servie en coquilles, c’est très exactement la même préparation servie en cuillères à l’apéritif : une tuerie, qu’ils disent les d’jeunes (je valide).    😉

Et en attendant le résultat, je vais me faire dès demain midi avec mon amie moldave une petite raclette écolo, c’est-à-dire à la bougie : ça aussi, c’est vraiment génial !…  🙂  🙂  🙂

7 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.