De la discussion devrait jaillir la lumière

Download PDF

Le Télégramme publie ce 25 août 2020 une interview du député LREM de la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine, Florian Bachelier.

Tiens, ça me rappelle quelqu’un…

Mais il semble déjà loin le temps où le député LREM Mustapha Laabid, voisin de circonscription et président du groupe d’amitié France – Maroc (le plus gros groupe d’amitié, qui ne compte pas moins de 136 membres au Palais Bourbon) se faisait fort de déposer un « projet de loi » visant notamment à faire appel à la police marocaine pour identifier les migrants mineurs non accompagnés dans la ville de Rennes… puisque « le Maroc m’a déjà donné son accord » (Ouest-France – 17 septembre 2018).

En fait, ce « projet de loi », qui en toute rigueur eût été d’ailleurs une « proposition de loi », n’a jamais été déposé…

Il est vrai qu’après réflexion et surtout consultations, la Consule générale du Maroc à Rennes avait rapidement pris ses distances en évoquant « un amalgame », « une amplification », « beaucoup de bruit » et « évidemment une raison politique derrière ».

Il est vrai également que Mustapha Laabid s’est englué depuis dans une affaire d’abus de confiance par détournement de fonds au détriment d’une association œuvrant au profit des plus démunis, pour laquelle il a été condamné en première instance à un emprisonnement de 6 mois avec sursis, une amende de 10.000 euros et 3 ans d’inéligibilité (audience en appel – déjà 2 fois repoussée – prévue le 24 septembre prochain).

Alors, attendons de voir… comme on dit.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.