Il faut vraiment tout leur dire

Download PDF

Au beau milieu de la nuit, j’ai fait remarquer sur les réseaux sociaux qu’il y avait une lueur d’espoir pour Roazhon Market puisque le compte Twitter de la plateforme – qui a été créé le mois dernier – comptait déjà… 2 abonnés !…    😉

Mais à cette heure-ci, ne cherchez pas ce compte qui a été illico presto supprimé dans la matinée.

C’est dommage, parce qu’il s’agissait de 2 abonnés de marque :

  • d’abord, le sulfureux « développeur » de Roazhon Market, Boris Le Méec, qui a acquis ses lettres de noblesse dans la fonction de responsable « Veille – Digital » de l’équipe territoriale de La République en Marche – Ille-et-Vilaine (on n’est jamais si bien abonné que par soi-même)
  • ensuite, Antoine Esneault qui est le référent départemental des « Jeunes avec Macron », en position 14 sur la liste des colistiers de Carole Gandon aux élections municipales.

Au fait : Roazhon Market a un deuxième compte Twitter qu’ils auraient pu supprimer aussi pendant qu’ils y étaient.

Mais il est vrai qu’avec 0 abonné, il est beaucoup moins compromettant !…  😉

Pour les plus curieux : mes précédentes contributions (sachant que les commentaires ne sont accessibles qu’en ligne)

7 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.