Un gars qui ne manque pas d’air !…

Download PDF

Sous la plume d’un imbécile (je pèse mes mots), je lis sur Twitter qu’en choisissant de siéger à l’Assemblée Nationale dans le groupe Socialistes et apparentés plutôt que dans le groupe LREM, la suppléante du député d’Ille-et-Vilaine François André – qui vient de décéder – trahirait « les engagements d’un homme sans lequel elle n’aurait jamais été élue » et l’accuse d’avoir « profité d’une situation » et « n’assumer rien » !…

Deux observations :

  • Le minable auteur de ce tweet m’oblige à rappeler que François André a été le seul élu (avec Manuel Valls) à avoir fait le choix personnel de rallier La République en Marche alors que ses électeurs avaient voté pour un candidat investi par le parti socialiste
  • De la même manière qu’il me parait juste de respecter post-mortem le choix d’un député on ne peut plus sérieux, il me parait particulièrement judicieux de respecter le choix certainement réfléchi de sa suppléante qui s’exprimera sur ce point la semaine prochaine.

En ce qui me concerne, si j’avais écrit ce que vient d’écrire Jean-Michel Boquet, j’aurais du mal à m’endormir ce soir…

Un commentaire

  • Avatar Patrick Jéhannin

    En ce qui me concerne, je trouve que le mieux serait de laisser François André reposer en paix, car il n’a malheureusement plus la possibilité de justifier devant les électeurs son choix personnel de se rallier à La République en Marche après avoir été élu sous les couleurs du parti socialiste.

    Quant à Claudia Rouaux, elle ne mérite certainement pas « la honte ». Elle mérite au contraire le respect parce que, dans un contexte particulièrement difficile, elle respecte elle-même les suffrages des électeurs.

    Pour mémoire :

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.