J’en ai marre

Download PDF

C’est quoi encore cette histoire du Haut Commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, qui annonce aujourd’hui que – apparemment par crainte de se faire épingler, parce que ça lui pend au nez – il va spontanément rembourser les sommes qu’il a reçues ces dernières années au titre de la pseudo présidence d’honneur du think tank Parallaxe où il émargeait à 5.300 euros net par mois… alors même qu’à l’âge de 72 ans il doit bien encaisser une ou des « pensions » – notamment d’élu ou/et de fonctionnaire – et qu’en outre il est certain qu’il perçoit, depuis septembre 2017, quelque 8.300 euros par mois comme haut-commissaire à la réforme des retraites ?…

Rien qu’en ce qui concerne ce dernier aveu, il semble prêt à abandonner 140.000 euros la bouche en coeur.

A moins que cet article de Libération ne soit complètement bidon, mais je ne le crois pas.

3 commentaires

  • Avatar LANG-BRINGER

    J’aime l’expression « rembourser spontanément » ! Quel rapidité d’esprit chez cet homme ! On se demande pourquoi il n’a pas fait preuve de la même diligence pour déclarer ses revenus !!

    • En réalité, il les a déclarés ces revenus.

      La question porte sur le conflit d’intérêts.

      Jean-Paul Delevoye semble considérer que le remboursement des sommes qu’il a perçues va effacer ce qui a été un conflit d’intérêts en pleine réforme du régime des retraites.

      D’abord, il ne suffit pas de se repentir pour effacer une faute : ce serait trop facile.

      Mais en plus, il est très regrettable qu’il nous fasse prendre des vessies pour des lanternes.

  • Ce soir, en avouant – en même temps – encore plus de turpitudes, Jean-Paul Delevoye a décidé de faire profil bas.

    Mais comment pourrait-on se contenter de ce rétropédalage ?…

    Qui est-il en réalité : quelqu’un de malhonnête, d’inconscient, d’incompétent, un officier mécaniquement au-dessus de tout soupçon, ou bien encore – évidemment à l’insu de son plein gré – un ectoplasme repu de privilèges ?

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.