Voir ailleurs si j’y suis

Download PDF

Il paraît que : « Un député sous le coup d’une condamnation a du mal à faire valoir ses compétences et son expertise ».

C’est tout-à-fait probable, mais « en même temps » ça ne l’empêche absolument pas de représenter la France.    😉

Je viens de voir en effet que le député LREM, Mostapha Laabid déjà 3 fois condamné au pénal faisait partie d’une délégation parlementaire composée de 5 des 69 membres du groupe d’amitié France – Cuba de l’Assemblée Nationale, qui vient de se déplacer à La Havane pour fêter comme il convient le 500ème anniversaire de la fondation de la ville, le 16 novembre 1519.

Faut-il établir un lien avec le fait que Mostapha Laabid préside le groupe d’amitié France – Maroc, quand on sait que le Maroc et Cuba ont vécu ces 4 dernières décennies à couteaux tirés ???… Ça me parait plutôt… tiré par les cheveux. Ou bien plutôt considérer que c’est une occasion de « faire valoir ses compétences et son expertise » dans la langue des conquistadors, puisqu’il serait diplômé de l’université en espagnol ?…

En toutes hypothèses, il faut bien reconnaître que ça a été certainement plus cool d’être reçu (rapidement, mais avec beaucoup d’amabilité) par le Vice-Ministre cubain des affaires étrangères que de participer à Paris aux 3 séances publiques consacrées ce 14 novembre à la suite de l’examen du projet de loi de finances pour 2020… parce qu’elles ont duré ce même jour exactement 11H35.

Moi, si vous me donnez le choix…     😉

Pour aller plus loin : liens vers toutes mes contributions concernant Mostapha Laabid , déjà 3 fois condamné au pénal

 

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.