Un comportement puéril

Download PDF

Ainsi donc, je ne peux plus « suivre » @mustapha_laabid ni « voir ses Tweets » puisqu’il m’a « bloqué ».

cliquer sur l’image pour l’agrandir

Je voudrais lui dire que c’est un comportement assez puéril, puisque rien ne m’empêche de le suivre et de voir ses Tweets en me connectant sous une autre identité. La preuve : je viens de prendre connaissance de sa première intervention en commission des affaires étrangères, déposée sur son compte il y a 4 heures.

cliquer sur l’image pour l’agrandir

Comme il le dit lui-même dans la vidéo qu’il a publiée : « il vaut mieux allumer une chandelle plutôt que de maudire l’obscurité ».

🙂   proverbe chinois attribué à Lao Tseu   🙂

Pour aller plus loin: liens vers mes contributions concernant Mostapha Laabid

4 commentaires

  • Avatar c1si

    Patrick,
    Comment as-tu osé te connecter avec un autre pseudo alors que tu te savais tricard !
    Tu ne respectes pas la volonté du sieur à n’être suivi (sur Twitter) que par des aficionados meurtris d’amour.
    Tu m’déçois grave. 🙂 🙂 🙂

  • C’est ainsi… 😉 😉 😉

    Depuis quand est-ce que les élus de la République sont fondés à interdire que l’on puisse les « suivre » et en particulier que l’on puisse « voir leurs Tweets« , et plus particulièrement encore ceux qui professent la transparence ?…

    Je te réponds plus sérieusement dans une prochaine contribution sur ce blog, parce qu’il me parait que la question vaut le coup.

    Pour info : depuis environ 40 ans (la pré-histoire des réseaux sociaux), je mets un point d’honneur à toujours me connecter sous mon identité et donc à assumer mes faits et gestes. Il n’y a d’exception que lorsque je ne parviens pas à le faire, et dans ce cas mon pseudo est toujours on ne peut plus explicite : du genre PatJeh ou Pat_Jeh (souvent suivi de près ou de loin par mon adresse email qui est sans ambiguïté).

    • Avatar c1si

      Patrick,
      Ce n’était que de l’humour de ma part.
      Il est bien évident que si tu ne peux rentrer par la porte officielle, il reste la fenêtre. 😉
      Ce sont des petites gens qui n’ont même pas l’intelligence du fonctionnement des réseaux dits « sociaux ».
      Du coup, ils passent pour des bouffons.
      J’ai lu ton autre contribution.
      Qu’un journaleux fasse la même chose que certains édiles pas vraiment au fait des « nouvelles » technologies, soit.
      Mais là, il me semble, c’est pire.
      Merci encore de tout le temps passé à nous informer.
      Amicalement, Philippe.

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.