Pauvres de nous

Download PDF

Que l’on ne compte pas sur moi pour approuver les annonces du Président de la République qui sont si souvent fallacieuses, mais « en même temps » (nananère) je ne suis pas prêt à gober n’importe quoi non plus.

Dans un article du quotidien Ouest-France du 16 avril 2019 intitulé :

Pauvreté : « très loin du compte… » (sic)

le Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine nous explique que les dotations complémentaires de l’Etat dévolues au titre de la tranche 2019 du plan pauvreté sont « plafonnées à 608.000 euros, soit 0,1 % de nos engagements actuels » qui sont de 600 millions d’euros, toutes politiques de solidarité confondues.

Et il poursuit imperturbablement sur sa lancée : « Autrement dit, là où nous pouvions réaliser 100 euros d’action de solidarité, nous pourrons réaliser avec les crédits d’Etat, 1 centime d’euro seulement de plus ! »

Ce que le journaliste véhicule sans broncher.

Je ne voudrais pas encore critiquer 😉 , mais j’invite l’un et l’autre à refaire un jour le calcul à tête reposée…   😉

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.