Là, c’est le bouquet !…

Download PDF

Je viens de recevoir ceci du Département d’Ille-et-Vilaine :

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Quelqu’un peut-il expliquer gentiment à l’émetteur de ce message que ça ne marche pas comme ça ?… et plus précisément :

  • que, sauf cas très particuliers, tout document produit ou détenu par la collectivité a vocation à être communiqué à celui qui le demande
  • que la règle est justement que le demandeur n’est pas tenu de justifier sa demande (encore heureux !…)

Et quelqu’un peut-il accessoirement lui expliquer qu’il ne faut pas confondre charte et chartre, qu’un adjectif ne prend pas de majuscule, et que la marque industrielle et commerciale qui a été déposée auprès de l’INPI par le Département d’Ille-et-Vilaine pour valoir pseudo gentilé départemental s’écrit avec 2 « l » comme dans « Ille » et pas avec un seul « l » comme dans « Vilaine » ?…  (sinon, ça se saurait… enfin, peut-être)   😉 😉 😉

5 commentaires

  • florent

    Le fond et la forme !! Que la réponse vous déplaise, je peux le comprendre, vos arguments sont d’ailleurs détaillés et pour moi explicites. Mais s’amuser (presque se gargariser, se gausser) comme un vieux professeur retraité aigri de l’école de la 3ème République (avec une majuscule) à se moquer de l’orthographe de la personne qui répond me laisse perplexe ! Quel intérêt et en même temps quelle hauteur de vue ! Critiquer le fond mais se moquer de la forme, c’est être bien suffisant !!

    • Bezedache

      mais c’est que le fonctionnaire (territorial en particulier) n’est pas très bien vu sur ce blog. Alors le maitre des lieux ne rate jamais une bonne occasion de reprendre ou de moquer celui qui exécute, à défaut de pouvoir s’en prendre à l’institution elle-même. Je crois que ça fait partie du jeu ici.

      • Bonjour Bezedache,

        Vous me conduisez à dire que, contrairement à ce que vous avancez, les fonctionnaires sont ici très bien vus… comme j’aimerais qu’ils le soient partout.

        Peut-être est-ce dû au fait que j’ai moi-même été fonctionnaire, par choix de vie, pendant toute ma carrière (mis à part les jobs d’étudiant).

        Je suis certain que vous aurez du mal à trouver quelqu’un de plus attaché que moi à la fonction publique.

        Mais cela ne justifie pas que la fonction publique territoriale puisse se croire au-dessus de la loi, qui prévoit que « les règles relatives à la définition, à la durée et à l’aménagement du temps de travail des agents des collectivités territoriales et de leurs établissements publics sont fixées par la collectivité ou l’établissement, dans les limites applicables aux agents de l’Etat, en tenant compte de la spécificité des missions exercées par ces collectivités ou établissements » (lesquelles sont précisées par la règlementation).

        Quant à m’en prendre aux agents plutôt qu’à l’institution, là aussi vous faites fausse route : parlez-en au Président !…

    • Bonjour Florent,

      C’est toujours un plaisir de constater qu’il y a des agents du Département qui lisent attentivement ce blog !… 😉

      Et je conçois bien qu’ils puissent être très sensibles à certaines questions.

      Oui, je me gausse… mais j’espère que vous avez su discerner que c’est principalement sur la question de l’orthographe du pseudo gentilé que même les agents du Département ne connaissent pas après 5 ans de matraquage.

      C’est ce qui fait, de mon point de vue, qu’il n’est pas si simple de distinguer le fond de la forme, le reste n’étant là que pour faire bon poids.

      Avez-vous remarqué que j’avais ponctué mon propos d’émoticônes ?

      Avez-vous remarqué aussi que la réponse que j’ai reçue est impersonnelle, pour ne pas dire anonyme ?

      Si cela peut vous rassurer, sachez que – pour des raisons que je suis certain de pouvoir partager avec vous – je ne me permettrais pas de pointer publiquement les fautes d’orthographe d’une personne nommément désignée, mais qu’à l’inverse je ne trouve pas anormal de me moquer d’une personne morale sur ce sujet.

      Avez-vous remarqué enfin que j’ai pris la précaution de préciser ce qui n’était à mes yeux qu’accessoire ?

      Peut-être ai-je tort, mais quand je me sens bien calé sur le fond, je ne m’interdis pas d’intervenir également sur la forme.

      Pour le cas où vous douteriez encore de ma capacité à distinguer l’un et l’autre, voici copie du courriel que j’ai adressé ce matin à des responsables du Département, dans lequel vous verrez l’importance toute relative que j’accorde aux questions de forme – que je qualifie de cosmétiques – par rapport aux questions de fond :

      De: patrick.jehannin@gmail.com
      Objet: Dignité Cimetière
      Date: 23 octobre 2018 à 07:59:24
      À: claudine.david@ille-et-vilaine.fr
      Cc: jean-Luc.chenut@ille-et-vilaine.fr, vincent.raut@ille-et-vilaine.fr

      Bonjour Madame David,

      En réponse à ma demande de communication d’un document administratif exprimée via le formulaire de contact disponible dans l’espace citoyens du site ille-et-vilaine.fr, j’ai reçu la réponse suivante : (suit la réponse au format jpg)

      Au regard du code des relations entre le public et l’administration, cette réponse est particulièrement inadaptée.

      Vous n’ignorez pas en effet :

      • que, sauf cas très particuliers, tout document produit ou détenu par la collectivité a vocation à être communiqué à celui qui le demande
      • que la règle est justement que le demandeur n’est pas tenu de justifier sa demande

      Accepteriez-vous de faire corriger le tir sur le cas d’espèce et de prendre les dispositions utiles pour qu’à l’avenir soit évitée ce genre de réponse qui ne grandit pas le Département.

      Dans l’attente, je vous prie de croire en l’expression de toute ma considération.

      Patrick Jéhannin

      NB : si vous le jugez utile, vous trouverez d’autres détails d’ordre plus “cosmétique” au bout de ce lien.

  • Claudine David n’a pas tardé à me répondre et je l’en remercie :

    De: claudine.david@ille-et-vilaine.fr
    Objet: RE: Dignité Cimetière
    Date: 23 octobre 2018 à 16:34:01 UTC+2
    À: patrick.jehannin@gmail.com

    Bonjour Monsieur Jéhannin,

    La charte va vous être transmise, il n’y a en effet rien qui justifie qu’elle ne soit pas rendue publique.

    Bien cordialement

    Claudine David
    Vice Présidente du Conseil départemental d’Ille et Vilaine
    Chargée de la Citoyenneté/Démocratie participative/Relations avec le monde combattant
    Canton de Betton

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.