2 commentaires

  • Je viens de lire ce qui suit, et ça ressemble bien à ce que j’ai écrit ci-dessus.

    Je vais essayer de chauffer un peu le lait et de tenir le four à 170 °.

    Le meilleur far breton est rennais…

    Au nez et à la barbe des Costarmoricains et des Finistériens, c’est un pâtissier de Rennes qui a remporté le prix en 2017 et 2018. Le concours avait lieu ce 8 octobre 2018. L’an dernier, quand elle a reçu ce prix pour la première fois, la maison Coupel a triplé ses ventes et fait quelques envieux…Elle fera probablement de même cette année.

    Far de la Maison Coupel

    125 g de farine T65
    500 g de lait entier bio
    100 g d’œufs
    13,6 g rhum agricole
    125 g de sucre semoule
    2,3 g de vanille

    Blanchir les œufs et le sucre, ajouter la farine et mélanger au fouet pendant 4 ou 5 minutes. Pendant ce temps chauffer le lait et une fois les 80° atteints, l’incorporer à la préparation et ajouter la vanille et le rhum. Disposer les pruneaux et verser le tout dans un plat beurré. Cuire à 160° 40 voire 50 minutes.

    Source : qui a dit qu’il n’y avait pas de gastronomie en Bretagne ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.