Partenaires en carton pâte

Download PDF

A la base, l’association Galléco – qui ambitionne non seulement de gérer une monnaie locale mais surtout de porter un projet de société – a été conçue pour réunir 5 types de membres, répartis dans 5 collèges structurant le « conseil des collèges » qui est son instance dirigeante :

Toutefois :

  1. le Département d’Ille-et-Vilaine s’étant retiré de l’association l’an passé, le collège des « membres de droit » a été supprimé
  2. on peut observer qu’il n’y a jamais eu personne dans le collège des « collectivités », puisque jusqu’à ce jour aucune collectivité locale n’a encore accepté que ses services soient payés en gallécos
  3. deux « partenaires » seulement se sont investis dans les instances depuis 4 ans, mais
    • la représentante titulaire de la Mutuelle des Pays de Vilaine a démissionné l’année dernière et son suppléant démissionnaire cette année n’est pas candidat
    • l’association Culture Bio était représentée par une ex-salariée… qui (je la cite) « n’a plus envie de représenter un partenaire qui n’existe pas dans les faits»
    • de sorte qu’aucun « partenaire » n’a été candidat cette année pour représenter le collège des « partenaires » au « conseil des collèges »

Il a donc été décidé d’adapter les statuts en les simplifiant on ne peut plus radicalement.

Désormais, s’il n’est pas interdit qu’il y ait un représentant des « partenaires » au « conseil des collèges », cela n’est nullement nécessaire… et la présence d’un membre au moins du collège des « partenaires » n’est plus indispensable pour garantir le quorum au « conseil des collèges ».

Du coup, on ne peut pas dire que les « partenaires » bénéficient d’une promotion, mais ça ne va certainement pas les traumatiser !…   😉

Au total (je cite) : « dans les faits, citoyens – entreprises… c’est la dualité qui fonctionne. ».

Les autres peuvent continuer à faire tapisserie au pied de la page d’accueil du site www.galleco.fr

Pour mémoire : l’ensemble de mes contributions à l’évaluation du galléco (16 Mo)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.