La double face de l’association Galléco

Download PDF

Le 13 janvier 2017, environ 80 personnes ont assisté à une projection gratuite d’un (vieux) documentaire intitulé : « La double face de la monnaie » (2007), au cinéma Chateaubriand à Combourg.

Cette projection, organisée par le « SEL » local, a été suivie d’un débat auquel participait un bénévole de l’association Galléco, dont je vous invite à apprécier l’argumentaire en faveur de l’adoption de la monnaie éponyme en « Bretagne romantique » :

Or :

  • dire que le galléco favorise une circulation plus rapide de la monnaie, c’est mentir : l’association sait parfaitement que la vitesse de circulation du galléco, qu’elle est dans l’incapacité de mesurer, est inférieure à celle de l’euro
  • prétendre en 2017 que le dispositif serait financé à 85 % par le conseil général (sic) pour enrôler plus facilement les gogos, c’est mentir : nous savons très officiellement que cette époque est complètement révolue
  • soutenir que les gallécos sont échangeables en euros et que les utilisateurs ne prennent donc aucun risque, c’est mentir… puisque les « citoyens » qui convertissent des euros en gallécos ne sont pas autorisés à les reconvertir.

Je sais bien que l’on dit qu’un mensonge en entraîne un autre, mais ce n’est quand même pas une excuse…

Pour aller plus loin : télécharger ma contribution à l’évaluation du galléco (10 Mo)

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.