Le prochain record à battre est : 27 (heu, non : 28) (heu, non : 30) (heu, non : 49) (heu, non : 55)

Download PDF

Le 20 juin 2013, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine s’est illégalement déclaré compétent pour affubler d’autorité les habitants du département/Département d’un nom de famille, qui est un pur néologisme volontairement concocté en cachette.

Voici ce qu’indiquait le Président Jean-Louis Tourenne, sur TV Rennes le 21 juin 2013 :

« Il faut le prononcer souvent : Bretillien, Bretillienne. Il faut y revenir en permanence, pour qu’on finisse par se l’approprier, que ça devienne un nom familier, le nôtre, qui symbolise notre famille. Ça viendra« 

…avant d’essayer de calmer tant bien que mal un vent de fronde un mois plus tard, en prétendant le 19 juillet 2013, de la manière la plus fourbe qui soit :

« Il n’y aura pas non plus de dispositions destinées à inculquer ce gentilé de gré ou de force dans la tête de nos concitoyens ».

Pour en juger sur pièce, vous trouverez au pied de cette page la réalité constatée sur le site www.ille-et-vilaine.fr en ce début 2017.

Si je sais bien compter, ça fait 27 injonctions dans la même fenêtre parce qu’il faut que ça rentre, il faut que ça rentre, il faut que ça rentre… (vous me le copierez 27 fois).

A propos : qui paie quoi et combien… et à qui, pour ces « reportages montrant les initiatives soutenues par le Département d’Ille-et-Vilaine sur notre territoire, à travers toutes les thématiques qui concernent directement le quotidien des Brétilliens » ?…

10 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.