A propos des Bretil-elle-ien(ne)s

J’adore.

Hier, sur Twitter, la directrice de la communication du département d’Ille-et-Vilaine s’est efforcée de faire la promotion de la nouvelle maquette de la revue de la collectivité, qui s’arroge désormais  le droit d’être « la revue trimestrielle des Bretilliennes et des Bretilliens », sans jamais – je le rappelle – leur avoir demandé leur avis sur ce sobriquet :

 

nouvelle_maquette_nvi

Il faut donc désormais compter avec Ille et Elle, pardon : avec Elle et Ille.

Au même moment, son service a publié comme suit l’objet du délit sur Calameo :calameoTandis que, sur le compte officiel du département, l’attaché de presse en titre a repris la main dès aujourd’hui… à sa façon :

une_initiative

Comment croire qu’ils y croient ?…

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mathias Jean-Pierre
6 années il y a

je ne vois pas pourquoi je devrais payer un magazine de promo d’un collectif qui parle d’une population dont je ne relève pas… peut-on sérieusement imaginer obtenir un dédommagement pour ces frais auxquels je n’adhère pas… c’est peu de le dire