NDDL : un grand absent

Download PDF

Les Présidents des assemblées départementales du Morbihan, de la Vendée et du Maine-et-Loire ont déjà demandé à ce que les habitants de leurs circonscriptions soient consultés sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Qu’attend le Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine pour se positionner sur cette « consultation » qui concernerait l’aéroport dit du Grand-Ouest ?…

NDDL_35

9 commentaires

  • JB Courso

    Il attend de voir comment le vent tourne, il attend ses ordres de « Moscou », il est déboussolé ?

    Effectivement si on s’intéresse au développement de la région, cet aéroport concerne aussi les habitants d’Ille-et-Vilaine. Il y a d’ailleurs une variante qui n’avait pas été exploitée, et moins couteuse, c’est de le construire près de Lorient à Lann-Bihoué. Mais en a t’on vraiment besoin ?

    Si je lis ceci, j’en doute fort: http://www.courrierdelouest.fr/actualite/notre-dame-des-landes-jean-varlet-geographe-bon-sens-et-raison-garder-13-01-2016-252492

    • Hubert

      D’après les professionnels du transport aérien, on n’a pas besoin de tout ça, les aéroports existants suffisent amplement.
      Par ailleurs, si l’idée est de faire un hub, ça suppose d’avoir une position géographique centrale, avec des dessertes en étoile…autant dire que dans le cas qui nous occupe, c’est un peu raté…non, je crois qu’on nage ou plutôt qu’on vole en plein fantasme…

  • Hubert

    Peut- être qu’il ne le sent pas… Peut- être peur qu’on se défoule dans les urnes…

  • C’est bien tout cela, effectivement Roazhon pelec’h ma eo ? Je suis de Kemper Pen ar Bed, Finistère, et il se trouve qu’à Sant-Brieg, Aodoù-an-Arvor, Côtes d’Armor il est aussi des populations qui tiennent à leur trafic aérien et il ne faut pas les écarter, les tuer ces aéroports de plus petites tailles, cela passerait mal ….! Diwall paotred, diwall !
    Ne soyez pas égoïstes, demandez un référenndum pour une B5, réfléchissez et faites suivre notre inquiétude. Merci.

    Un habitant du bout du Monde.

  • On apprend aujourd’hui que le Président du Conseil départemental, Jean-Luc Chenut, trouverait « tout-à-fait légitime de donner la parole aux habitants d’Ille-et-Vilaine sur ce sujet » .

    Je note que :

    – de là à oser l’exiger, il reste encore un petit pas à franchir
    – il n’est pas question de donner la parole aux Bertiliens 😉

    Jean-Luc Chenut considère par ailleurs que « consulter l’ensemble des habitants des 20 départements du Grand Ouest n’est pas souhaitable » .

    Je vais y revenir.

Laisser un commentaire