Sacré croissance !…

A l’occasion du premier anniversaire du lancement du galléco, la directrice de l’association éponyme déclarait sur Radio Laser le 26 septembre 2014 que, conformément à l’objectif fixé par l’assemblée générale pour l’année en cours :

« on a à peu près une dizaine de nouvelles entreprises tous les mois »
« on a plus de 170 entreprises »

Le rapport d’activité 2014 mentionne qu’il y avait effectivement :

189 entreprises au 31 décembre

Là où le bât blesse, c’est que le 10 octobre 2015, la même directrice a bien été obligée d’avouer sur la même antenne que :

« aujourd’hui, on est à 190 entreprises »

J’ajoute que le 12 décembre 2015, l’annuaire en ligne sur galleco.fr affiche 195 entreprises après déduction des 22 double comptes.

C’est-à-dire que nous en sommes, à très peu près, au même point qu’un an plus tôt.

sacre_croissance

Il est vrai que l’association a perdu par exemple 18 entreprises rien qu’au tout début de l’année, et bien d’autres par la suite.

Je prétends qu’en ne communicant que sur les ralliements, en prenant simultanément bien soin d’occulter les défections de toutes sortes et notamment les liquidations, l’association Galléco se livre sans état d’âme à une véritable tromperie sur la marchandise dans le simple but de nous faire croire que tout va bien.

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JB Courso
JB Courso
7 années il y a

« l’association Galléco se livre sans état d’âme à une véritable tromperie dans le but de faire croire que tout va bien ».

Comme l’Europe, comme le gouvernement, comme la région, comme le département, comme la commune… j’extrapole. C’est un habitude quand on est aux manettes.

Jean-Pierre Levrel
Jean-Pierre Levrel
7 années il y a

« Ceux qui avancent que tout est bien disent une sottise : il faut dire que tout est au mieux ».
[(très) légère adaptation de l’extrait de Candide]