Non à l’exploitation d’une union sacrée

La rédaction multimédia du quotidien Ouest-France m’oblige à sortir précocement de la réserve que je considère pourtant de bon aloi ces temps-ci.

Réunis par le Préfet, les parlementaires d’Ille-et-Vilaine ont adopté d’un commun accord une posture qui les honore.

C’est la raison pour laquelle je ne peux que réprouver solennellement et sans délai l’exploitation partisane qui est faite de cette « union sacrée », en rassemblant artificiellement nos représentants sous une appellation d’origine contrôlée… de surcroît frappée d’un sceau patriotique.

L’heure est au respect les uns des autres. Elle n’est pas à la caricature…

attentats

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JB Courso
JB Courso
7 années il y a

Tout est bon pour nous bourrer le crâne par des journalistes serviles et écervelés. À force de répéter ce mot, au bout de quelques années, nous devrions avoir la conviction que celui-ci a toujours existé.

Soazig Dagorn
Soazig Dagorn
7 années il y a

« Serviles et écervelés », tout est dit. Qu’ils ne prétendent plus défendre la liberté de la presse quand ils la déshonorent.