Commission permanente et conseil départemental

Download PDF

J’ai déjà fait remarquer ici à différentes reprises (clicque la décision du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine visant à intégrer dans la commission permanente tous les conseillers nouvellement élus avait pour ceux-ci le petit avantage d’augmenter d’environ 200 euros mensuels les indemnités de ceux qui autrement n’en auraient pas fait partie (petit cadeau bénéficiant principalement à l’opposition, dans la perspective des combats communs qui restent à mener pour la défense des départements).

J’ai également déjà fait remarquer que cette décision présentait en revanche pour l’ensemble des citoyens l’immense inconvénient de créer un conseil départemental « bis », dont les séances ne sont pas publiques et dont il n’est pas tenu de compte-rendu intégral des débats à disposition des habitants.

L’article qui suit, extrait de la page départementale du quotidien Ouest-France en date 6 juin 2015, montre que la confusion entre les deux instances est déjà totale.

C’est un grand recul pour la démocratie locale :

CP_CD35

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.