Commission permanente et conseil départemental

Download PDF

J’ai déjà fait remarquer ici à différentes reprises (clicque la décision du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine visant à intégrer dans la commission permanente tous les conseillers nouvellement élus avait pour ceux-ci le petit avantage d’augmenter d’environ 200 euros mensuels les indemnités de ceux qui autrement n’en auraient pas fait partie (petit cadeau bénéficiant principalement à l’opposition, dans la perspective des combats communs qui restent à mener pour la défense des départements).

J’ai également déjà fait remarquer que cette décision présentait en revanche pour l’ensemble des citoyens l’immense inconvénient de créer un conseil départemental « bis », dont les séances ne sont pas publiques et dont il n’est pas tenu de compte-rendu intégral des débats à disposition des habitants.

L’article qui suit, extrait de la page départementale du quotidien Ouest-France en date 6 juin 2015, montre que la confusion entre les deux instances est déjà totale.

C’est un grand recul pour la démocratie locale :

CP_CD35

Laisser un commentaire