L'euro de trop

Download PDF

Voici une nouvelle preuve flagrante que le marché de 15.000 € HT passé par le département d’Ille-et-Vilaine avec le publicitaire Jacques Delanoë relevait bien de la catégorie des marchés d’un montant supérieur ou égal à 15.000 € HT, et qu’il ne pouvait donc pas être dispensé de publicité et de mise en concurrence.

C’est le département qui l’apporte lui-même en publiant son attribution :

marchés de 15 000 à 90 000 HT

Je dis que c’est un euro de trop, parce qu’il démontre de manière éclatante que l’on a voulu rétribuer le plus cher possible un publicitaire de pure convenance.

Mais chacun sait qu’en Brétilie, on n’est pas forcément à un galléco près. 😉

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.