Une petite parenthèse

Download PDF

C’est trop drôle !…

Ouest-France de ce lundi (page Ille-et-Vilaine) nous apprend que lors de l’inauguration du salon du tourisme, samedi midi à Rennes, François Richou – conseiller général socialiste (bien qu’officiellement exclu du parti) et président du Comité départemental du tourisme (qui s’est auto-proclamé de « Haute Bretagne » et a dû concéder par la suite d’y adjoindre le vilain mot « Ille et Vilaine ») – a prononcé un discours dans lequel il a déclaré haut(-breton) et fort(-breton) :

« Oublions les Bretilliens et célébrons les Hauts-Bretons ! »

Et joignant le geste à la parole, il a même inauguré sur le champ une :

« avenue de Haute-Bretagne »

dont la vocation protestataire ne peut échapper à personne.

Ceci éclaire de manière particulièrement croustillante le titre de l’article paru dans le cahier « Rennes Métropole » du « Dimanche Ouest-France » dès le lendemain :

« Le Finistère fait de l’oeil aux Bretilliens »

imprimé à la une et en caractères exactement 5 fois plus gros, que l’on dirait prévus pour personnes mal voyantes…   😉

J’ai quand même peine à croire que les journalistes soient totalement dupes de la manière dont ils sont instrumentalisés.

Laisser un commentaire