Tu voeux ou tu voeux pas ?

Download PDF

Souvenons nous de ce qu’écrivait le Président du Conseil général, Jean-Louis Tourenne, le vendredi 19 juillet 2013 :

« Il n’y aura pas non plus de « dispositions » destinées à « inculquer »
 ce gentilé
de gré ou de force dans la tête de nos concitoyens »

et voyons voir ce qui se prépare par ici, qui est pour l’instant bien caché :

Faites vos voeux sur Internet

Tiens, ça me fait penser qu’une amie vient de me demander s’ils ont pensé à une diffusion aussi sous forme de suppositoires.

PS : avez vous remarqué que le logo est celui de la marque Haute-Bretagne ?…

  • pour être insidieux, multiforme, ça ne s’arrange pas, ils mettent le paquet, et « mine de rien », en catimini, allez, allez, « vous vous y ferez » !…
    en tout cas, visiblement, je ne fais pas partie des habitants dans ce département pour qui il ait été pensé des voeux… je ne pourrai même pas répondre, est-ce parce que je ne suis pas « porteur de bretelles » ?…
    quoiqu’il en soit je paie des impôts aussi pour les actions dont se prévalent les édiles… je ne voit pas pourquoi je suis ainsi discriminé : n’y a-t-il pas de voeux prévus pour les résidents de ces contrées qui ne se reconnaissent pas sous le nom dont on voudrait nous affubler ?

  • « Les gens vont peut-être être surpris au début. Il va falloir s’y faire »

    (Jacques Delanoë, rapporté par le journal 20 minutes, le 21 juin 2013 : http://www.20minutes.fr/rennes/1177625-bretilliens )

    « Une habitude n’existe pas à priori. C’est nous qui la construisons »

    (Jean-Louis Tourenne, sur son blog le 25 juin 2013 : http://www.jean-louis-tourenne.eu/bretilliens-et-bretilliennes/ )

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.