De gré ou de force ?…

Download PDF

Dans le courrier que le Président du Conseil général a eu l’obligeance de m’adresser le 19 juillet dernier, il est écrit ceci : « Il n’y aura pas non plus de dispositions » destinées à « inculquer ce gentilé de gré ou de force dans la tête de nos concitoyens»

J’avoue que j’étais resté dubitatif à la lecture du « Nous Vous Ille » par exemple, ou encore au vu de la distribution de milliers de grigris sur le parcours du Tour de France, mais je n’avais pas imaginé le dispositif qui a été prévu au marché passé le 18 avril 2013 avec la SARL unipersonnelle GFT représentée par son unique associé Jacques Delanoë (*) :

« Une telle démarche suscitera nécessairement des réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux. Le prestataire devra participer à l’amplification du « buzz » positif mais aussi intervenir et à titre de conseil et directement dans le cas d’un « buzz » négatif ».

A votre avis, quand on se fait buzzer comme ça… c’est de gré ou de force ?…   😉

(*) un marché passé sans publicité ni mise en concurrence, pour la modique somme de 17.940 euros TTC, dont le Conseil général considère que les « livrables » sont protégés par le « secret des affaires »

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.