A chacun ses limites

Download PDF

Interrogé sur TV Rennes ce vendredi 27 septembre 2013, à propos de l’attractivité du département, Jean-Louis Tourenne – qui considère que l’Ille-et-Vilaine a « des atouts considérables » – évoque d’abord les hommes (étudiants, chercheurs, et chefs d’entreprise), puis les infrastructures (les routes, la lgv, le très haut débit), « et puis il y a heu tout l’aspect heu de de de développement du sentiment de fierté d’appartenir à son département. Heu, on ne peut mener des projets ensemble que si on est fiers d’y être, donc on est les meilleurs ambassadeurs de son département… et si on a un nom de famille, si on est Bretillien ou Bretillienne »

Ce dernier point me paraît d’autant moins convaincant que dans la minute précédente, Jean-Louis Tourenne a confié qu’il avait « envisagé – ce n’était pas une boutade – que le département n’apporte plus de prime à l’installation des entreprises, avec le slogan « le seul département de France qui n’a pas besoin de prime pour être attractif » ».

J’observe en tous cas que l’on n’a pas attendu que le Conseil général nous affuble d’un gentilé  pour exister, ni d’une marque de territoire pour nous faire reconnaître, ni d’ailleurs – soit dit en passant – qu’il nous dote d’une monnaie locale et solidaire pour « vivre ensemble ».

Tout cela me donne l’impression qu’avec le temps, le Président du Conseil général – dont je ne mets pas en cause la sincérité – s’est passionnément épris de la collectivité dont il a la charge, avec laquelle il n’imagine pas d’autre relation que quasi exclusive et fondamentalement fusionnelle.

Ce qui me frappe, c’est cette manière aveugle qu’il a de tout ramener au département : aux limites administratives du département, aux actions du département, et pour finir au nécessaire sentiment d’appartenance au département… qui n’est pourtant qu’une collectivité territoriale qui gagnerait à s’en tenir à son « cœur de métier », dans lequel elle excelle : la solidarité.

PS : sinon, ne manquez surtout pas l’entrée en matière du journaliste de TV Rennes (Stéphane Besnier), parce que c’est vraiment trop drôle de voir comment il fayote !… Imaginez qu’un journaliste accueille le Président du Conseil général du Morbihan par un : « Nous sommes très heureux de recevoir le Président morbihannais du Conseil général du Morbihan !… ». La classe !!!…   😉

3 commentaires

Laisser un commentaire