De la démocratie représentative

Download PDF

Voici un petit extrait de l’interview du Président du Conseil Général sur « France bleu Armorique », le 19 juin 2013, veille de la réunion de l’assemblée appelée à choisir entre deux propositions le gentilé des habitants d’Ille-et-Vilaine :

le journaliste

Alors, dites moi tout de suite, Jean-Louis Tourenne : est ce que ça sert à quelque chose que j’insiste pour avoir les deux noms, ou pas ?

Jean-Louis Tourenne

Je crois que ce serait peine perdue

le journaliste

(rire) d’accord… les choses sont claires

Jean-Louis Tourenne

(rire) parce que je dois à l’assemblée la primeur, parce que ce sont les élus. Comme c’est à eux de décider, je pense que ce ne serait pas dans un véritable esprit démocratique que de vous dire aujourd’hui : voilà ce que je proposerai, je préfère leur dire d’abord

le journaliste

Donc j’insiste, non je n’insisterai pas…

Pour mémoire : c’est – comme vous le savez – le gentilé Bretillien, créé de toutes pièces et dans le plus grand secret, qui a eu le lendemain la faveur de la majorité absolue des élus.

Je conseille vivement d’écouter cet interview dans son intégralité, tant il nous renseigne sur la démarche qui a été réellement effectuée en dépit de tous les discours antérieurs.

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.