"On va être obligés de simplifier"

Download PDF

A propos des membres du comité dit d’experts, Jean-Louis Tourenne a déclaré sans rire, au cours de la séance du Conseil Général du 20 juin à 16h50 :

« Ils ont senti qu’ils engageaient l’éternité ».

De mon côté, j’observe que parmi les très rares membres de ce comité à qui l’on peut reconnaître une certaine compétence, il y avait Jean Ollivro, présenté comme étant « géographe » (qui méritait, soit dit en passant, une présentation plus flatteuse : professeur à l’université de Rennes 2 ainsi qu’à l’Institut d’études politiques de Rennes, président de l’association Bretagne Prospective / Breizh Diawel…).

Il suffit de visionner « La décentralisation selon Jean Olivro » dans les archives de l’INA pour douter un peu du bien fondé de l’envolée lyrique du Président du Conseil Général.

Voici un extrait de l’interview :

Jean Ollivro

« très clairement, la vie des gens c’est quoi, c’est une mobilité de 20 minutes, 83% de déplacement, en gros c’est le pays et c’est la région, c’est l’Etat qui doit conserver des prérogatives régaliennes et c’est l’Europe. »

Laïd Berritane (journaliste)

« Je vous entends, je vous entends, vous avez oublié les départements, c’est à dessein ou pas ? »

Jean Ollivro

« Ben, je crois que les départements en fait correspondent à une structure héritée …/… je crois que pour des raisons budgétaires, on va être obligés de simplifier. »

Source : FR3 – collection  « Ça vous regarde » – 26 mars 2007

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.