Un homme de coeur

Download PDF

Je révélais samedi dernier que, contrairement à ses déclarations du 9 avril rapportées sur www.ouest-france.fr par Yann-Armel Huet, le député LREM de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid n’avait pas « voté à distance » comme il le prétendait la « proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion ».

Et j’expliquais précisément pourquoi ce n’était pas seulement un mensonge, mais également une parfaite absurdité (voir cette contribution ICI).

C’est avec une certaine satisfaction que je note que, 3 jours plus tard, le même journaliste est conduit à signer sur www.ouest-france.fr un nouvel article intitulé :

« Contrairement à ce qu’il affirme, ce député rennais n’a pas voté la loi sur les langues régionales »
(voir cet article ICI)

Car voici ce que soutient désormais Mustapha Laabid :

« Je n’ai pas voté physiquement la loi, mais je l’ai voté avec le cœur …/… C’est une très belle victoire pour la Bretagne. Et j’appuie ce texte à 200 %. Qu’est-ce que ça change si j’ai appuyé sur le bouton ou pas ? ».

Qu’est-ce que ça change en effet, pour un député de la Nation, de voter ou de ne pas voter ?…

En tous cas, le voilà bien placé pour décrocher le prochain prix de l’humour politique. 😉

Pour aller plus loin : liens vers toutes mes contributions concernant Mustapha Laabid

3 commentaires

  • Franchement, qui peut douter de la sincérité de Mustapha Laabid, qui s’est pourvu en Cassation après sa condamnation en appel (pour abus de confiance, en raison de détournements de fonds) à 8 mois de prison avec sursis, 10.000 euros d’amende et 3 ans d’inéligibilité ?

  • C’est vraiment formidable, le monde selon Mustapha !

  • Avatar MARTIN

    On parle quelquefois de « pieux mensonge » pour des mensonges qui n’ont rien de « pieux » et qui ne sont pas excusables… Cet homme politique ne contribue guère à « relever le niveau » et à redorer le blason d’une classe politique bien dévaluée.

    Autre observation : il est quand même anormal qu’un journaliste ne vérifie pas ce qu’il publie et prenne pour argent comptant ce que lui déclare un homme politique dont la probité et l’honnêteté ne sont plus très évidentes.

    Que je sache, un journaliste doit connaitre les moyens de vérifier qu’un parlementaire a ou non pris part à un vote puisqu’un citoyen (qui certes n’est pas ordinaire) est capable de procéder à ces vérifications.

    Vérifier l’information qu’ils vont diffuser c’est quand même bien le B.A.BA du métier de journaliste.

    Mais il est vrai qu’à Ouest-France, ils veulent « faire vite ». C’est pour cela qu’ils préfèrent Bretilliens à habitants d’Ille et Vilaine !!!

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.