L’espoir fait vivre

Le 27 décembre, j’avais adressé à Madame Laureline du Plessis d’Argentré – en même temps qu’à une cinquantaine d’autres conseillers municipaux et métropolitains – copie de ma contribution du 26 décembre déposée ici-même sous l’intitulé :

Merci, Monsieur Bourcier

Par courriel du 3 janvier, j’ai reçu la réponse qui suit :

Monsieur Jehannin, 

Je vous remercie pour votre message et votre vigilance. 

La question que vous soulevez questionne le respect du principe de laïcité, mais également l’adhésion aux valeurs républicaines, que toute association doit respecter et défendre, en signant le contrat d’engagement républicain et la Charte des Engagements Réciproques entre les Associations et la Ville de Rennes, qui a été très récemment actualisée. 

Afin de vous apporter une réponse formelle et circonstanciée par la ville de Rennes, je vous propose de saisir le comité consultatif laïcité de la ville de Rennes par mon intermédiaire. En effet, à mon grand regret, une saisine citoyenne directe n’est pas (encore) possible. Toutefois, je fais partie de ce comité et je peux en solliciter les membres, pour y exposer la situation que vous soulevez. 

Restant à votre disposition, 

Laureline du Plessis d’Argentré

xxxxxxxxxx

Voici la réponse que je viens de lui adresser :

Bonjour Madame,

Je vous remercie d’avoir pris soin de répondre à mon courriel du 27 décembre dernier concernant la caution que Rennes Ville et Métropole me paraissent apporter à la soirée d’arts martiaux programmée le 4 février prochain dans une salle des Cadets de Bretagne sous le parrainage de Monsieur Benoît Saint-Denis.

Il se trouve que par courrier du 20 décembre, dont vous trouverez ici copie, j’ai directement exposé la situation à Madame la Maire en même temps que je lui ai demandé communication du compte-rendu d’une réunion en date du 7 décembre au cours de laquelle l’autorisation de se prévaloir du soutien des collectivités semble avoir été prise.

Je reste à ce jour suffisamment confiant dans ces institutions pour espérer disposer très prochainement de la réponse formelle et circonstanciée qui convient en effet.

Bien entendu, ceci ne fait pas obstacle à ce que – si vous l’estimez opportun – vous puissiez vous-même saisir le comité consultatif laïcité au titre des fonctions qui sont les vôtres.

Dans cette éventualité, il y aurait lieu de tenir compte des dispositions spécifiques aux associations sportives qui – en fonction de leur objet – peuvent être dispensées de signer le contrat d’engagement républicain dès lors qu’elles sont affiliées à une fédération nationale.

En vous renouvelant mes remerciements pour votre bienveillante attention, je vous prie de croire en l’expression de mes sentiments citoyens.

Patrick Jéhannin

PS : récapitulation de mes précédentes contributions au sujet de l’AEF2 (et ce n’est pas fini)

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre
27 jours il y a

Que ne faut-il pas faire pour que la terre tremble!
Belle prestation. Mais que l’accès aux informations est difficile.
Cordialement