Des professionnels vraiment professionnels

Au vu du nombre des manifestants mobilisés devant le CHU de Rennes à la veille de l’obligation vaccinale, j’indiquais hier ici même que les « réfractaires » ne représentaient certainement pas plus de 1 % des personnes concernées.

J’ajoutais être convaincu de la conscience professionnelle des hospitaliers de toutes catégories et de tous grades et, si j’en crois Ouest-France, les preuves s’accumulent.

J’apprenais en effet dans la soirée que 99 % des agents du CHU de Brest étaient « en règle ».

Je prends ce jour connaissance avec beaucoup d’intérêt du nombre des professionnels des principaux établissements publics et privés de Rennes et de ses alentours immédiats qui manquent à l’appel.

Ils ne sont donc qu’une cinquantaine sur 12.176, soit : 0,4 % seulement qui sont ainsi répartis :

  • CHU de Rennes : 38 sur 9211
  • Polyclinique de la Sagesse : 2 sur 700
  • Pôle St Hélier : 1 sur 452
  • CHP St Grégoire : 3 sur 783
  • Polyclinique St Laurent : 4 sur 680
  • CHP Cesson-Sévigné : « très peu » sur 350 (dont 0 parmi les soignants).

PS : je vois que dans la liste, il manque le Centre Eugène Marquis (qui ne saurait tarder).

S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lafreminette
lafreminette
1 année il y a

Pourtant , par la loupe des journalistes ils semblent être des masses sur les écrans TV. Il est vrai qu’être dans le milieu médical et faire croire que les vaccins ne sont que pour les autres … c’est une erreur de parcours.

P. Jéhannin
1 année il y a
Répondre à  lafreminette

Je serais curieux de savoir sur quoi sont basées les statistiques que l’on voit par ci par là.

Je me demande par exemple comment sont considérés les agents en arrêt de longue maladie ou encore les agents en reconversion qui ne sont pas présents à l’hôpital.

Mais malheureusement la rigueur n’est pas ce qui caractérise la plupart des médias.

P. Jéhannin
1 année il y a

Une question me turlupine : les hospitaliers de Rennes seraient-ils plus idiots que les hospitaliers de Nice ?…

P. Jéhannin
1 année il y a

Olivier Véran annonce « 3 000 suspensions » et « quelques dizaines de démissions », soit 100 fois moins que ce que prétendent ceux qui relaient n’importe quoi.

Michel Deshayes
Michel Deshayes
1 année il y a

Il est temps en effet de rétablir la vérité du poids des choses.

P. Jéhannin
1 année il y a
Répondre à  Michel Deshayes

Une centaine de soignants non vaccinés en bretagne, selon le directeur de l’ARS :

0
Répondre
P. Jéhannin
1 année il y a

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) se réjouit de pouvoir atteindre 99 % de satisfaction de l’obligation vaccinale parmi ses 100.000 agents :

0
Répondre