Sacré Willy

Download PDF

Willy Sirope (déjà cité par ici) a annoncé hier sur twitter qu’il se retirait de la liste LREM de Carole Gandon aux élections municipales et métropolitaines de Rennes, sur laquelle il a été placé en 46ème position.

En réalité, du fait que – selon le Ministère de l’Intérieur – le code électoral lui interdit de le faire en cas de maintien de la liste au second tour, il a finalement juste retiré le tweet dans lequel il disait qu’il se retirait.   😉

Cela nous aura au moins permis d’apprendre que Carole Gandon n’entendait pas fusionner sa liste avec celle de n’importe quel Compagnon.

Spécialiste des disciplines improbables, Willy Sirope conserve donc provisoirement son titre de champion du monde de Je-suis-d’ssus brétilien (catégorie : moins de 69 kilos).

Précisons que l’on va probablement devoir se passer de la réaction de la directrice de campagne de Carole Gandon (n° 61) repartie pantoufler à la Caisse des dépôts et Consignation sitôt passé le premier tour alors que, si ça se trouve, elle aurait peut-être pu bénéficier du chômage partiel en attendant le deuxième.

Par ailleurs, je crois savoir que le Président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, aurait conseillé à son conseiller, parfois présenté comme (seul et unique) co porte-parole de la liste « Révéler Rennes » (n° 6) de rester aussi méprisant que d’habitude en tweetant « ne rien dire, ne rien dire, ne rien dire » à propos d’autre chose.

On dit enfin que de son côté, le député Florian Parmentier envisagerait de faire taper par son assistante de direction à la Questure vers 11h15 une lettre de soutien à Willy Sirope dans cette nouvelle épreuve.

Selon certaines sources, il envisagerait de faire passer ce courrier à notre champion du monde par Carole Gandon ou à défaut par un de ses colistiers, en prévoyant copie à sa famille et à ses associés pour qu’ils puissent en discuter tous ensemble.

Tous commentaires ici bienvenus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.