Galléco : merci de penser aux salariés

Download PDF

Je ne rentre pas dans les détails parce que je sais pertinemment que c’est assez compliqué… mais, ne serait-ce que depuis la brillante intervention télévisée de notre ministre du travail, chacun sait ou devrait savoir que tous les CDD ont un jour une fin.

Je m’inquiète en conséquence du devenir des deux salariés à plein temps qui ont été recrutés par l’association Galléco sur les fiches de postes que voici :

FichePoste dir_galleco    FichePosteCommercial_galleco

contrat

J’évoque alors les deux hypothèses que je crois les plus crédibles :

  • ou bien l’association a déjà converti ou va bientôt convertir leur CDD en CDI, et je me demande qui va financer par la suite plus de 50.000 euros par an de rémunérations brutes, majorées d’incontournables charges patronales ?
  • ou bien l’association devra leur verser une indemnité de fin de contrat qui doit tourner autour de 15.000 euros (pour 2), qu’il faudra bien financer… mais comment fera-t-elle, alors qu’elle aura déjà eu à rembourser au conseil départemental 40.000 euros au cours du mois de mai ?

Il ne reste plus que très peu de temps pour s’en inquiéter, et je n’ai rien lu dans les compte-rendus des instances qui témoigne de la moindre attention pour ce sujet là.

Peut-être compte-t-on sur l’infinie générosité des contribuables des collectivités territoriales ?…

Pour aller plus loin : L’espoir fait vivre

2 commentaires

  • JB Courso

    « Peut-être compte-t-on sur l’infinie générosité des contribuables des collectivités territoriales ?… »

    la réponse est malheureusement contenue dans la question.

  • Petite galère pour récupérer le commentaire de JB Courso après avoir modifié la présentation du présent article : désolé pour ceux qui suivent les commentaires…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.