Ça fait du bien

Savez-vous que je reçois toutes sortes de réactions à mes contributions ?…

Je ne souhaite pas m’attarder sur les commentaires que des anonymes essaient en vain de déposer parfois sur mon blog, à l‘instar d’un soi-disant Mickaël Bouloulou (le même soutien de Florian Bachelier qui avait déjà tenté d’usurper ma propre identité sous la même adresse IP le 20 mars dernier).

Par contre, je me permets de dévoiler qu’un très proche collaborateur de Richard Ferrand, dont j’entends préserver l’anonymat, m’écrivait hier ceci par courriel : « Il faut une confirmation d’esprit très particulière pour se réjouir du malheur des autres. J’appelle cela être un salaud mais vous semblez en être fier. ». Je lui fais juste remarquer qu’il voulait sans doute dire : conformation, et que je comprends que tout cela se bouscule un peu dans la situation qui est la sienne.

Ça, c’est pour les anecdotes.

Je suis en réalité beaucoup plus sensible aux nombreux témoignages de sympathie – et très souvent de reconnaissance – que je reçois, tout particulièrement en ce moment, de la part de personnes que le plus souvent je ne connais pas.

Voici le tout dernier courriel qui me va droit au cœur :

« Bonjour,

Je voulais simplement te remercier pour le travail de veille permanent, de qualité et avec un style impeccable, concernant l’ex-député Bachelier sur ton blog ces dernières années, ainsi que celui sur M. Laabid auparavant. 

Je pense que ton travail a oeuvré pour éclairer les citoyens que nous sommes sur la vérité derrière les façades. C’est une oeuvre de justice et de vérité et non d’acharnement sur sa personne. 

Entre ce que ça a pu provoquer chez LREM comme réactions et les échos que ton travail ont pu trouver, notamment dans la presse locale et nationale, je pense qu’il a eu sa part dans l’éclairage du vote des citoyens de la 8e circonscription…avec les résultats que l’on sait. 

J’imagine combien ce travail demande du courage et de la persévérance. Je voulais t’en remercier. Et te dire que plusieurs de mes proches à qui j’ai pu partager certains de tes billets ont souvent salué ton travail. C’est aussi une belle œuvre en faveur de l’éthique en politique.

Bien cordialement »

Je ne te connais pas JS, mais à mon tour je te remercie très sincèrement pour cette contribution à l’objectif que je poursuis, qui n’est qu’un modeste objectif de vigilance citoyenne.

*****

Pour mémoire, j’ai réuni ICI toutes mes contributions concernant Florian Bachelier (plus de 80 à ce jour).

4 commentaires

  • Michel Deshayes

    Il est évident que la perte d’un siège de député bouleverse bien des vies, et pas seulement celle du député. Il en est de même pour les ministres qui ont été battus. On ne peut certainement pas se réjouir des bouleversements individuels occasionnés, qui peuvent s’avérer être psychologiquement et socialement difficiles.

    En même temps, pour ma part, je souhaitais la défaite de Richard Ferrand. Peut-être a-t-il été un bon député et un bon président de l’A.N. Mais la SCI est pour moi une tâche qu’il aurait dû effacer en choisissant de lui-même de la liquider. Quand je l’ai vu recevoir Philippe de Gaulle au Palais Bourbon, je me disais qu’on aurait mal vu Charles de Gaulle tremper dans ce genre de magouille à un demi-million d’€ de bénéfice sans aucune prise de risque (à part celui du déshonneur).

    Quant à Florian Bachelier, pour qui j’avais voté en 2017, sa contre-performance, il ne la doit qu’à lui-même. Je n’ai particulièrement pas aimé ses attaques contre le Sénat lors de l’affaire Benalla, c’était comme si la République se flinguait elle-même. Quant aux prétendues économies de 96 M€, on n’aime pas beaucoup être pris pour des imbéciles.

    Avec ces deux hommes, nous fûmes parfois loin de la République exemplaire et de la parole politique crédible dont les citoyens ont besoin.

    Je ne me fais pas de souci pour la situation matérielle de chacun d’eux, d’autant que le Président est très fidèle en amitié, et je souhaite le meilleur à leurs collaborateurs qui n’auront peut-être pas tous autant de facilités.

    Quant à ce blog, oui il est utile et honnête, et si on ne l’aime pas, il suffit juste de ne pas lui donner du grain à moudre.

    • Je suis impatient de savoir ce que dira demain la Cour de Cassation en ce qui concerne Richard Ferrand.

      • Michel Deshayes

        Ah oui en effet, je comprends cette impatience !

        Même si jamais l’affaire se trouve juridiquement close, elle restera toujours à mes yeux moralement répréhensible.

        • Je partage totalement ce point de vue.

          La question d’une éventuelle prescription des faits ne saurait occulter la question du comportement de Richard Ferrand.

          Il va falloir attendre encore… jusqu’au 7 septembre pour connaître la décision de la Cour de Cassation.

          Sachant la position de l’avocat général, on peut malheureusement craindre que cette affaire bénéficie d’un enterrement de première classe… et ce serait rageant.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.