Pardonnez-moi d’être bassement matériel

Dans un article publié ce 1er septembre 2021 à 18h34, le directeur départemental du quotidien Ouest-France (Vincent Jarnigon) vient de confirmer (de mon point de vue, un peu tardivement) ce que j’indiquais sur ce blog dès le 28 août dernier, soit 4 jours plus tôt.

A savoir que le 21 juillet dernier, le Ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a saisi le conseil constitutionnel pour qu’il prononce la déchéance de plein droit du mandat du député de la première circonscription d’Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (récemment exclu du groupe La République en Marche, mais aussitôt curieusement apparenté au même groupe sur avis favorable de son président : Christophe Castaner) en raison de sa condamnation définitive pour abus de confiance.

J’ai bien étudié les décisions prises par le Conseil Constitutionnel depuis 1960 en pareille circonstance : je ne vois pas ce qui pourrait faire obstacle à cette déchéance.

Certes, le Conseil Constitutionnel est en ce moment particulièrement sollicité… mais sa décision n’est à mon avis qu’une question de jours.

Je signale juste que, non seulement Mustapha Laabid va devoir se séparer de ses collaborateurs (en nous laissant la note des indemnités de licenciement), mais qu’il va devoir aussi résilier le bail qui lui permet de disposer d’un local pour sa permanence parlementaire et prendre beaucoup d’autres dispositions.

C’est une sacrée aubaine qu’il ait ainsi pu cotiser à la retraite pendant quelques années à hauteur du triple de ce qu’était précédemment son salaire, mais les meilleures choses ont une fin.

Je m’interroge déjà sur son avenir : peut-il raisonnablement réintégrer l’association FACE dont il a déclaré s’être mis en disponibilité pour 5 ans, le temps de son mandat ?

A défaut, que seront ses droits – ces prochains mois – aux indemnités qui sont prévues pour les députés qui cessent de l’être ?…

Ce n’est pas que je sois radin, mais quand même…   😉

————

Vous trouverez au bout de ce lien près d’une centaine de contributions de ma part à ce sujet.

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.