C’est qui : « elle » ?…

Coup sur coup :

. « Ouest-France » publie un article intitulé : « Deux jeunes sportifs mis à l’honneur»
. « Rennes Infos Autrement » publie un article intitulé : « La médaille pour deux jeunes rennais»

Ces deux articles rapportent que le député LREM Florian Bachelier a souhaité récompenser à Paris deux jeunes Rennais atteints l’un et l’autre d’une pathologie grave, qui sont à l’évidence l’un et l’autre très méritants.

Mais (comme c’est vérifiable ici) j’observe que ces deux articles reprennent quasiment mot à mot le communiqué de presse de Florian Bachelier en date du 19 juillet, illustré de la photo qui a été fournie avec.

Je n’appelle pas ça du journalisme.

Oui :

  • Je suis mal à l’aise quand je constate que Florian Bachelier instrumentalise (une nouvelle fois) l’exemplarité de ces deux jeunes, en faisant comme s’il était chargé de leur remettre une distinction au nom de la nation alors qu’il n’en est rien. Soyons clair : il s’agit d’un simple présent d’usage remis par un député qui l’a acheté à la boutique de l’Assemblée Nationale… ce que chacun d’entre nous peut faire en version de base. « L’Express » révélait en 2013 que certains députés pratiquaient beaucoup cet exercice, et citait l’un d’entre eux : « On la remet lors d’une cérémonie, confie un député du Nord, grand acheteur de ces médailles. Cela permet à la personne distinguée d’obtenir un encart dans la presse locale. Et, accessoirement, au député aussi. »
  • Je suis également mal à l’aise quand je relève que Florian Bachelier a réussi à berner (une nouvelle fois) les médias locaux, décidément peu regardants sur la nature de leurs sources
  • Je suis enfin d’autant plus mal à l’aise que le message de Florian Bachelier, rapporté par « Ouest-France » (mais pas par « Rennes Infos Autrement »), vise en réalité à fustiger « l’Etat profond » (un concept-valise cher à Donald Trump, plus récemment invoqué par Emmanuel Macron, et curieusement décliné ici au féminin) : « Une même leçon d’engagement, de combativité et d’humilité qui force notre fierté. Comme eux, pour eux, pour nous, nous ne nous soumettrons jamais à l’État profond et aux inégalités qu’elle tolère ».

2 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.