Un drôle de volatile

Download PDF

Conseiller municipal de la ville de Rennes, Sébastien Sémeril est actuellement 4ème vice-président de Rennes Métropole.

Il y a sans doute matière à discuter sur le montant des rémunérations que l’on peut être tenté de lui reprocher en raison de son manque d’assiduité chronique aux réunions du conseil d’administration de la SEMTCAR de 2014 à 2019, soit :

  • 5 338 € par an pendant 5 ans, si l’on se réfère au rapport de la Chambre régionale des comptes de Bretagne
  • 16.000 € si l’on retient le chiffrage des élus Révéler Rennes qui ne pointe que 3 années consécutives d’absence au conseil d’administration
  • 9 000 € pendant trois ans « et non pas 16 000 € comme l’a calculé Révéler Rennes » si l’on se base sur la déclaration de l’intéressé (peut-être du fait de certains plafonnements ?)

Mais trois éléments au moins m’apparaissent tout-à-fait incontestables.

  1. Page 23 du rapport : « La chambre note que les indemnités versées aux administrateurs n’appellent pas d’observation sur le plan de la régularité »
  2. La conception que Sébastien Sémeril a de son rôle et de ses obligations ne saurait être admise, et encore moins quand il s’exprime comme il vient de le faire avec toute la condescendance dont il est coutumier
  3. La question de sa rétribution pourrait bien n’être que la partie émergée de l’iceberg, tant il est vrai que les conseils d’administration de la SEMTCAR ne semblent se tenir que pour la forme, puisque la Chambre régionale des comptes de Bretagne relève presque benoîtement que : «  la totalité des décisions sont prises à l’unanimité … aucune prise de parole, hors de celle du président et de l’équipe de direction de la société, n’est recensée » (page 17).

Ceci dit, je ne souhaite pas alimenter la thèse du « tous pourris » qui n’est vraiment pas la mienne.

C’est pourquoi je saisis l’occasion pour saluer la lucidité et la sagesse de Félix Boullanger qui est un militant de la France Insoumise, actuellement conseiller municipal à Cesson-Sévigné :

Un commentaire

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.