A chaque année suffit sa peine !…

En ce début d’année 2021, nombreux sont ceux qui s’émeuvent de l’augmentation d’une petite enveloppe, parmi d’autres beaucoup plus importantes : la « dotation matérielle du député » qui a été portée à 21.700 € annuels (+ 15 %, soit + 2.750 €),

On la sait défendue bec et ongles par le Premier Questeur de l’Assemblée Nationale, le député LREM de la 8ème circonscription d’Ille-et-Vilaine Florian Bachelier, qui n’a pas jugé utile de rappeler dans son dernier communiqué quelques récentes décisions de la même veine :

  • 2018 : le crédit pour la rémunération des collaborateurs est augmenté de 10 %
  • 2019 : la dotation d’hébergement des députés est augmentée de 33 %
  • 2020 : le crédit d’équipement téléphonique et informatique est augmenté de 10 %

Il est vrai que – comme l’a souligné le regretté Eugène Pierre dans son Traité de droit politique, électoral et parlementaire – « de tout temps, les représentants du pays ont choisi dans leur propre sein des membres chargés de veiller à ce qu’aucune préoccupation matérielle ne vienne entraver ou troubler la marche du travail législatif ».

Et chacun sait que pour La République en Marche, l’exemplarité est une vertu cardinale.   😉

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires