Une photo de… groupe

Download PDF

Le 6 août 2019, le député LREM de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine, Mustapha Laabid, a été condamné en première instance pour abus de confiance, du fait de détournements de fonds se montant à plus de 21.000 euros au cours des 3 dernières années non prescrites.

Ces détournements de fonds ont été opérés au préjudice d’une association d’aide aux plus démunis qu’il avait fondé et qu’il présidait depuis 12 ans avec le concours de sa compagne qui occupait officiellement la fonction de trésorière.

Le 5 novembre 2020, sa peine a été alourdie en appel pour être portée à 8 mois de prison avec sursis, 10.000 euros d’amende et 3 ans d’inéligibilité.

Drapé dans sa vertu, Mustapha Laabid qui affirme que « ce jugement est une injure à la justice » et qu’il finira son mandat « par la porte ou par la fenêtre », a décidé de se pourvoir en Cassation.

Le 12 novembre 2020, Mustapha Laabid s’est doté d’un groupe dit de soutien sur FaceBook.

 

 

Je ne suis pas certain que le reporter-photographe de l’AFP, Damien Meyer (qui est également conseiller municipal sans étiquette à Hédé-Bazouges au nord de Rennes) soit ravi de voir Mustapha Laabid poser sur une de ses photos apparemment protégée.

A moins qu’il ait donné son consentement ?… Mais j’ai tendance à en douter.

Pour aller plus loin : mes contributions à ce sujet sont au bout de ce lien (une soixantaine)

5 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.