Lettre ouverte

Download PDF

Je dépose ici copie de mon courriel de ce jour à :

  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale
  • Monsieur le Président du Groupe LREM à l’Assemblée Nationale
  • Madame la Députée, Monsieur le Député d’Ille-et-Vilaine (7)

*****

*****

Rennes, le 6 novembre 2020

La Cour d’Appel de Rennes vient de rendre son jugement dans une affaire d’abus de confiance du fait de détournement de fonds commis par Monsieur Mustapha Laabid au détriment du « Collectif Intermed », une association d’aide aux plus démunis qu’il a créée et présidée à Rennes pendant près de 12 ans.

Cet arrêt suscite beaucoup d’émoi parmi les électeurs de toutes tendances ainsi du reste que parmi les élus.

Un émoi amplifié par les déclarations de l’intéressé qui prétend que ce jugement est « une injure à la justice », que « pas une seconde il n’a pensé à démissionner », qu’il va « finir son mandat par la porte ou la fenêtre », allant jusqu’à mettre en avant qu’il n’a « pas d’antécédent judiciaire » alors qu’il s’agit de sa troisième condamnation au pénal.

Alors même qu’en septembre 2017 il a lui-même voté la loi pour la confiance dans la vie politique qui a instauré une nouvelle peine complémentaire obligatoire d’inéligibilité, son avocat informe qu’il va saisir la Cour de Cassation parce que l’inéligibilité ne doit « pas être une peine automatique ».

Et, en même temps que pour l’essentiel, Mustapha Laabid reconnait du bout des lèvres les faits qui lui sont reprochés et qu’il ne conteste ni la peine de prison ni l’amende auxquelles il est condamné, il avoue jouer contre la montre en saisissant la Cour de Cassation pour retarder sa déchéance afin de terminer son mandat.

Je viens tout simplement vous demander votre position sur cette affaire.

 

Patrick Jéhannin

 

Copie : Monsieur Mustapha Laabid, député de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine

 

Pour aller plus loin : mes contributions à ce sujet sont au bout de ce lien (près d’une soixantaine)

6 commentaires

Tous commentaires ici bienvenus de la part des personnes assumant leur identité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.